Les Maraîchers du Chant des Cailles

Les Maraîchers du Chant des Cailles

vendredi 3 juin 2016

Ceuillette médicinale entre les légumes

Au champ, l'objectif premier des maraîchers a toujours été de produire un maximum de légumes sur un minimum de place et de viser une certaine rentabilité. Pourtant, ceux qui nous connaissent nous ont déjà entendu dire en riant mais néanmoins sérieusement "l'esthétique avant tout..." ou nous ont déjà vu hésiter lors du désherbage à scalper ou non des coquelicots et de la camomille. 

Nous avons effectivement l'intime conviction qu'en plus d'être productif, le champ se doit aussi d'être un plaisir pour tous les sens ainsi qu'un lieu de découverte. Indésirables ou non, mauvaises ou bonnes herbes, elles finissent toutes par trouver leur chemin entre les légumes pour le meilleure et pour le pire. 

Le pire, c'est évidemment le désherbage manuel de carottes, quoi que, certains semblent y trouver un plaisir méditatif. Le meilleur, cerise sur le gâteau, c'est la cueillette de plantes qui n'ont demandé aucun effort de mise en culture et qui nous offrent le meilleur de leur propriétés. 
Anja et Anouck, herboristes du champ, viennent d'ailleurs régulièrement "sauver" du désherbage quelques plantes sauvages pour les replanter dans leur parcelles. Ce sont nos "voleuses des mauvaises herbes". Comme quoi, ce qui est un déchet pour l'un se transforme vite en richesse pour l'autre.

Cette semaine nous vous emmenons donc à la découverte de deux adventices ("mauvaises herbes") qui peuvent très facilement se transformer en richesse : la prêle et la camomille sauvage. 

La prêle des champs

Ci-dessous en compagnie des épinards :

C'est elle qui envahit le champ et nous donne du fil à retordre mais nous savons aussi qu'elle est très riche en minéraux, principalement en silice, c'est pourquoi nous l'utilisons pour renforcer nos plants en pépinière. Chez l'homme, la silice favorise la fixation du calcium tellement important pour la peau, les cheveux et surtout les articulations et l'ossification. La prêle est également diurétique et anti-inflammatoire.
Sa teneur en silice est la plus élevée avant la fin juin, c'est donc le moment d'en profiter et de vous faire une cure de décoction de prêle. Pour cela, récoltez des tiges de prêle dans les planches ouvertes à la récolte.

Recette pour une tasse : 1 càS de prêle sèche (2 càS de prêle fraîche). Laisser macérer la prêle 12h dans l'eau (même volume que la tasse), porter à ébullition pendant 3 minutes (= décoction) puis retirer du feu et laissez infuser 10 minutes. Filtrer. Boire 2 à 3 tasses par jour.

En bain, la prêle peut également être d'un grand secours lors de cystites. Vous pouvez alors mettre 100 gr de prêle sèche (ou 200 gr de prêle fraîche) dans 1 litre d'eau, laisser macérer quelques heures et faire ensuite une décoction de 5 minutes (faire bouillir). Vous rajouterez ce litre de décoction à un bain chaud et suffisamment rempli de façon à immerger les reins. Au bout de 10 à 15 minutes les douleurs diminueront. Vive la prêle !

Attention toutefois si vous récoltez de la prêle ailleurs que sur le champ, ne confondez pas la prêle des champs avec la prêle des marais qui elle est toxique !

La camomille sauvage


Qui n'a jamais bu d'infusion de camomille ? Même les plus nerveux d'entre nous ne résistent pas à cette plante adoucissante qui a des vertus calmantes et antispasmodique qui peuvent aider en cas d'irritabilité, d'insomnie mais aussi en cas de troubles digestifs.
Ce sont les fleurs jaunes et blanches qui contiennent les propriétés intéressantes.

Recette pour une tasse d'infusion : 1 càc de fleurs sèches (2 càc de fleurs fraîches) pour une tasse d'eau bouillante, laisser infuser 10 minutes. Filtrer, boire 2 à 3 tasses par jour.

Séchage des plantes :
Tant la prêle que la camomille peuvent être séchées si vous voulez en conserver. Pour cela il faut récolter par temps sec, une fois la rosée dissipée. ensuite vous pouvez les sécher dans un endroit sec, chaud, à l'abri du soleil et bien aéré, soit en les étalant sur un tissus, soit en les pendants à l'envers sous forme de bouquet.

Bonne cueillette !






Aucun commentaire:

Enregistrer un commentaire